Blog

Persévérer - Never give up

Écrit par Chris Vendredi, 19 Octobre 2012 18:17

 

Comme vous pouvez le deviner, j'étais assez déçu des photos de Bécasseau de Temminck! Nous étions nombreux et je ne voulais pas tenter de me rapprocher plus pour faire des photos de meilleure qualité, car la majorité des photographes avaient un 500mm couplé à un convertisseur x2. Je persévère toujours quand j'en ai l'occasion. J'y suis donc retourné aujourd'hui, et franchement, je n'ai jamais autant été efficace. J'y suis resté une demi heure et je n'ai pas eu une, mais deux raretés en même temps car le bécasseau de Bonaparte (que j'avais vu mais dont je n'avais pas de photos) a fait son retour. Voilà ce qui s'appelle être efficace.
Le bécasseau de Bonaparte est une espèce arctique que l'on trouve généralement dans les toundras de l'Arctique et de l'Alaska. Il niche d'ailleurs dans ces régions et à l’extrême Nord de l'Amérique. Et puis, hop hop hop il migre vers le grand sud, en Patagonie, Argentine et autres régions du sud en hiver. Vous l'aurez compris, il est donc rare en Europe, et également ici en Islande. Habitué aux températures basses, il peut très bien survivre ici. Cela fait déjà 2 mois qu'il se balade aux alentours de Reykjavík. Sa population est assez grande pour ne pas considérer que l'espèce est menacée, même si apparemment, elle a diminué au cours des dernières années.
Le Bécasseau de Temminck lui, est également une espèce Arctique, que l'on trouve dans les pays Scandinaves. Ensuite il entame une migration hivernale qui le mènera tout droit en Afrique du Nord et en Asie. Il n'est pas rare de l'observer en France (parfois), mais il n'est que de passage. En revanche, ici il n'a été vu que deux fois. Sa popualtion est estimée entre 170 000 et 1 000 000 d'invidus dans le monde, et il est menacé par la détérioration de son habitat en pays Scandinaves et en Russie.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Of course, you can easily imagine that I was not happy with my pictures of the Temminck's stint. We were a lot of birdwatcher when we got it and I did not want to try to get closer as most of them had a 500mm coupled with a x2 extender. I never give up when I have the occasion and i went back today. It was a very efficient half an hour of birding as I did not see one, but two rarities and got pictures of both of them! Yeah, the white-rumped sandpiper (that I had seen already but did not get any pictures) showed off again.
The white-rumped sandpiper is an Arctic species which lives in the Arctic tundras and in Alaska. He breeds in these Arctic regions and also around the extreme North of America. And then, hop, he will migrate to the southern regions, in Patagonia, Argentina and other warmers areas. So you easily understand that it is really rare in Europe and in Iceland. he is nevertheless used to cold temperatures and might survive here. Indeed, it has been regularly spotted at this pond these last two months. Its population size is large enough for this species to be cited as Lest concern for the IUCN, even if it tends to decline.
The Temminck's stint is also an Arctic species which can be mainly found in Scandinavian countries. it breeds in the Arctic areas and then will migrate to North Africa and Asia. It is possible to see it in France but it is still quite rare. In Iceland, it has only been spotted twice. Its population size was estimated to be around 170,000 - 1,000,000 individuals in the whole world and it is threatened by habitat fragmentation and used by humans in Scandinavia and in Russia.

Bécasseau de Bonaparte - White-rumped sandpiper






Bécasseau de Temminck - Temminck's stint








PS: Sources www.birdlife.org

Blog   = Blog
 

La semaine des 97 et 98èmes - The week of the 97th and 98th

Écrit par Chris Jeudi, 18 Octobre 2012 18:01

 

Il y a de cela quelques messages, j'étais content car j'avais vu la 96ème espèce de l'année, un nouveau record pour moi en Islande. Mais voilà que cette semaine, deux espèces rares se sont présentées, le tarin des aulnes et le bécasseau de Temminck (seulement le 2ème vu en Islande). Si le premier s'est posé sous mes yeux alors que je cherchais d'éventuel pouillot, le second a été vu sur Bakkatjörn en ville hier soir. J'ai évidemment reçu un coup de téléphone, mais c'était à 18h15 et il me faut 20 minutes en voiture pour aller en ville. Il fait nuit vers 18h30 maintenant alors je n'ai pas tenté le coup. Mais, il a été revu ce matin et j'ai donc filé vers le lac. Après une attente d'une heure, il a refait surface (il s'était envolé avant que j'arrive) et j'ai donc pu ajouter la 98ème espèce de l'année sur la liste ainsi que la 131ème espèce vue en Islande.

Cela pourrait être l'année de grand record si je vois encore quelques espèces rares (et j'espère bien voir les jaseurs, les premiers ont été vus à l'Est du pays) et franchir les 100 espèces vues en Islande durant l'année, encore deux de plus!!!
En attendant, voici des photos, pas géniales, mais pour le record!!

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Some few messages ago (not sure this is correct in English ;-) ), I was really happy as I saw the 96th species of the year in Iceland, a new record for me. But these week, two rare species decided to show up in front of my eyes, the Eurasian siskin and a really rare Temminck's stint (only the second seen in Iceland). I saw the first one while I was looking for chiffchaff, but the second one has been seen first yesterday evening at 6.15PM at Bakkatjörn downtown. I was home and I needed 20 minutes to drive there and it already too drak at 6.30PM, so I decided i will wait for today. It was seen again this morning before flying away. i still tried and after many minutes of waiting in front of the lake (we were 8 birders to wait), the popped up again. So I managed to add species number 98 to the year list and that was also the species number 131 for Iceland.

It could be the year of record if I see some more rare birds and I hope I will see the Bohemian waxwings as some of them have been spotted in the East of the country. I also hope to reach 100 species seen in a year.
Meanwhile here are pictures of the two last rarities, not that nice but just for the record.

 

Bécasseau de Temminck - Temminck's stint




Tarin des aulnes - Eurasian siskin

 

Blog   = Blog
 

Phalarope à bec étroit, la star - The red-necked phalarope, my hollywood star

Écrit par Chris Lundi, 15 Octobre 2012 17:52

 

Chaque année, je me prépare à la revoir. Elle ne me fait jamais faux bond, chaque année elle revient sur la rivière Úlfarsá, et chaque année, elle me fait son show. Elle, c'est la phalarope à bec étroit. Lorsque j'ai commencé à visiter cette rivière en 2009, un seul couple la côtoyait. Il y en a maintenant 3, pour le plus grand plaisir de mon appareil et de mes yeux. Les jeux de lumière sur la rivière me donnent de très bonnes opportunités photos, comme le prouve cette série 2012. Cette année, j'ai essayé de me concentrer sur leur comportement. Avec une approche douce, elle n'est pas farouche, et finit par se rapprocher très près, sur des rochers situés à quelques mètres de mon objectif.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Every year, I'm getting ready to see her again. She is coming back on the river Úlfarsá every year, and makes her show. She is the red-necked phalarope. When I started visiting this river in 2009, there was only one couple, there are now three of them. And that's a pleasure for my lens and for my eyes. The light is wonderful on this river and this does help me to get very nice pictures, such as the series of 2012. This year I tried to focus on getting some behavior pictures, and with some evening session to get use to me and my lens, they were coming to seat on very close small rocks.


La phalarope à bec étroit - The red-necked phalarope














Blog   = Blog
   

Retour en arrière de 10 ans - Back 10 years ago

Écrit par Chris Dimanche, 07 Octobre 2012 20:22

 

Tout d'abord un peu de nouvelles. Le temps file et je me perds dans les méandres de ces minutes. Depuis que nous sommes rentrés de France, je ne suis sorti que trois fois, et je n'ai retrouvé mon appareil que cette semaine. Ce sera quand même l'année du record! Et quel record? Je viens tout simplement de voir la 96ème espèces cette année en Islande. Ma meilleure année était 2010 avec 95 espèces. Pour la suite voilà un petit retour en arrière....

Quand je visite les sites de Ayuwat (Ayuwat blog) et de Kelly (Red and the Peanut), je suis à la fois émerveillé et envieux. Si la plupart du temps ils publient des photos de la nature les environnant, ils leur arrivent parfois de publier des planches dessins, basées sur leurs photos.
Dans la vie, nous avons toujours des décisions à prendre et mon orientation scolaire (même si au fond de mon âme, je savais où je voulais aller) fût particulièrement difficile. D'abord en raison d'une mémoire des chiffres et des dates incroyables (mon prof d'histoire voulait que je me lance dans la rechercher en Histoire), d'une affinité forte pour la biologie... et enfin, parce que je n'étais pas si mauvais que cela en dessin.
J'ai choisi la science, et je ne le regrette pas, mais je n'ai jamais lâché le dessin. Sauf que voilà, la dernière fois que j'ai pris mes crayons remonte maintenant à 10 ans. Mais la visite des deux blogs cités plus haut, et mon envie débordante durant les vacances ont eu raison de moi. J'ai rattrapé mes crayons, me suis acheté un cahier et boum badaboum, me revoici dans le dessin. Je n'ai pas la prétention de faire aussi bien que Kelly et Ayuwat, mais cette activité a le mérite de me relaxer le soir et de me faire plaisir. Voici deux planches que j'ai faites. Qu'en pensez-vous?

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

But first some news. I've my camera back, almost new, but have not been able to go out more than 3 times since we came back from France. Time flies and I'm still very busy at work. But this year is the year of a record! Which one? This is the first time that I've seen 96 species in a year in Iceland. The best year was 2010 with 95 species ;-) But now let's go back some years ago...

When I pay a visit to Ayuwat (Ayuwat blog) and Kelly (Red and the Peanut) blogs, I'm both stunned and very envious. They very often publish pictures of the nature surrounding them, but also some sketch of birds based on their pictures.
Life is sometime hard as you do have to make decision, and the way I was supposed to go at school was not so easy for me. Of course, I chose science, you all knew that. But my history teacher wanted me to go to history research because I had (still have) a memory for number and dates, and my drawing teacher wanted me to go to art school, cause I could draw things. I never stopped drawing, although I've not done any drawing for 10 years now. But visiting these two blogs and my needs to start something new, I just got my pencil back in July. I'm not aiming as doing as good as these two fellows, but at least it's relaxing me in the evening to draw from my pictures. Here are two examples of what I've done. What do you think?

Eider à duvet - Common eider

Eider à tête grise - King eider

Blog   = Blog
 

Centre des visteurs, Canopy tower - Vistor centre of the Canopy tower

Écrit par Chris Jeudi, 13 Septembre 2012 18:23

 

Après la marche sur la route du pipeline, nous étions tellement épuisés que nous nous sommes arrêtés au centre des visiteurs de la tour. Nous voulions aussi visités les mangeoires à colibri, car d'après le site internet, une quinzaine d'espèces peuvent y être vue. Nous avons assisté à un véritable festival de ces beaux oiseaux. En revanche, prendre des photos se révèlent être un véritable défi, surtout en basse lumière. Voici quelques espèces vues pendant notre heure de repos.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------

After the walk on the pipeline road, we were so exhausted that we decided to stop at the visitor center of the Canopy tower. We also had in mind that according to their website, almost 15 species of hummingbirds could be seen around their feeders. We did not see 15, but that was a real hummingbird feast. To take pictures of them was a real challenge, especially in the low light condition we had. So here are some of the species I was able to take pictures of.

Colibri jacobin - White-necked jacobin








Dryade couronnée - Violet-crowned woodnymph







Colibri julie - Violet-bellied hummingbird






Colibri de Buffon - White-vented plumeleteer




Ariane aimable - Blue-chested hummingbird


Ermite à gorge rayée - Stripe-throated hermit

PS: Des nouvelles de mon appareil et de mon objectif... L'objectif a pu être réparé, mais ils attendent toujours les pièces de rechange pour l'appareil. Ils doivent calibrer l'objectif à l'appareil, ce qui fait que je n'aurai pas mon matériel avant la fin de la semaine prochaine. la bonne nouvelle, c'est que l'assurance va couvrir une partie des couts (70%) ;-)

PS: Some news from my camera and lens. The lens has been fixed but they are still waiting for the screen of the camera, and as they have to calibrate the lens and the camera, I will not get my gear before end of next week. The good news, the insurance will cover 70% of the repair cost ;-)

Blog   = Blog
   

Page 7 sur 19

<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>