Reportages

Photographier les papillons - To take pictures of the butterflies

Écrit par Chris Jeudi, 25 Août 2011 09:05

 

Aujourd'hui, j'ai décidé de faire un article un peu différent de ce que je fais d'habitude, en utilisant quelques photos de France. Vous le savez déjà, il m'arrive de délaisser mon 300mm (très peu ceci dit) pour m'intéresser à d'autres sujets. L'un de mes sujets favoris est devenu, au fil du temps et d'une rencontre mémorable (merci Laurent ;-), la photographie de papillons avec un objectif macro... Oui mais voilà, les papillons bougent beaucoup, et ce n'est pas facile à capturer, probablement encore moins facile que nos amis à plumes!
Alors comment s'y prendre? J'ai tout d'abord commencer avec mon 300mm et continue à le faire de temps en temps quand je veux faire des images sur lesquelles le papillon n'est pas le sujet principal, mais une partie du "décor"... Il est aussi possible de faire ce type de photo avec le 100mm macro, comme on peut le voir avec les deux photos présentées ci-dessous. Tout dépend du type de photos recherché.

Today I decided to write a message which is different from what I usually do, using some of the pictures from France. You probably know it already, sometime I change my gear, forget about the 300mm lens and try to take pictures of other subjects. One of my favorites, with time and due to a nice encounter last year (Thanks Laurent), I love to take pictures of butterflies with the 100mm macro lens... Yeh but you know what, butterflies move even faster than our featheared friends.
So how do we do? Well I first started with the 300mm lens and still do that if I want the butterfly to be part of the background but not the main subject. You can also do that with the 100mm macro lens as you can see with the two following pictures.
It only depends on the type of pictures you want to do.

Argus myope au 300mm - Sooty copper with a 300mm lens


Semi-argus au 100mm macro - Mazarine blue with a 100mm macro

Et enfin, le plus du plus, il suffit de se lever un peu plus tôt et d'aller prendre ces Mr sous la rosée du matin. Et oui, car à ce moment là, ils n'ont pas encore pu se réchauffer et se débarasser des goutellettes de rosée. Donc l'approche est plus facile car ils ne s'envolent pas. De plus, je trouve que les papillons avec les goutelletes de rosée sont particulièrement photogéniques, que ce soit en gros plan ou en plan large sur lequel le papillon n'est qu'une partie du décor. Vous pouvez même alors jouer avec la lumière comme sur la photo d'argus bleu présentée plus bas. Je voulais juste vous donner quelques idées et mes goûts sur les photos de papillons. Qu'en pensez vous?
A bientôt,
Chris.


Well I will say that the must of the must is actually to wake up very early to take pictures of butterflies in the dew. At that moment of the day, they are unable to fly away as they still did not warm up their body and did not get rid off the dew droplets. I also really like this kind of pictures which are, I think, much more attractive than normal butterflies pictures. You can also then play with the ligt and get better shots. These are my feelings and I just wanted to give you some tricks that I used. Hope this is helpful.
Cheers, Chris.

Mélitée du plantain dans la rosée (au 100mm macro) - Glanville fritillary with dew droplets (taken with a 100mm macro)

Argus bleu dans la rosée (100mm macro) - Common blue with dew droplets (taken with 100mm macro)

PS: Un grand merci à Laurent de "Laubaine" pour les identifications de la majorité des espèces présentées sur ce message.

PS: Thanks to Laurent from "Laubaine" for the identification of most of the species presented here.

 

Mývatn

Écrit par Chris Jeudi, 17 Février 2011 19:47

 

Mývatn est un énorme lac situé au nord-est de l'Islande, à quelques kilomètres de la deuxième plus grande ville, Akureyri. C'est un endroit très touristique, car c'est encore une fois, une véritable merveille, tant d'un point de vue faune que d'un point de vue paysage. Le lac est en effet situé très près de zones volcaniques assez actives, et il est donc facile d'aller voir des solfatares, des geysers, et toutes sortes d'activités volcaniques. Par exemple, Námafjall est une zone très active et magnifique à visiter.

Mývatn is a large lake located at the northeast of Iceland, just few kilometers away from the second largest town, Akureyri. It is a very touristic areas, because once again, this is a well-known marvel of Iceland for the fauna and for the landscape. It is situated close to a large geothermal area, and it is very easy to see warm streams, geysers, and all sort of small volcanic scenes. For example, Námafjall is a very active area which is definitively magnificent.

Námafjall - Námafjall.

D'un point de vue faune, et essentiellement canards, tous les ornithologistes vous diront que Mývatn est un paradis. Toutes les espèces de canard dites "d'eau douce" se reproduisent sur le lac, le garrot islandais, le canard siffleur, la sarcelle d'été, le canard chipeau, le canard colvert, et le harle huppé. Il vous sera également très facile d'observer la phalarope à bec étroit, la macreuse noire, le grèbe esclavon, le fuligule morillon, le fuligule milouinan, le plongeon imbrin et le plongeon catmarin. Toutes ces espèces se reproduisent également sur ou aux alentours du lac.

Let's speak about the fauna now, especially ducks. Mývatn is a duck paradise,  because almost all the Freshwater ducks of Iceland breed in the area. Just to give you some examples, this is the case of the barrow's goldeneye, the Eurasian wigeon, the Eurasian common teal, the gadwall, the mallard, and the red-breasted merganser. It is also fairly easy to observe the red-necked phalarope, the common scoter, the Slavonian grebe, the tufted duck, the greater scaup, the great northern diver and the red-breasted diver. All these species also breed in the area.

Canard siffleur sur Mývatn - Eurasian wigeon on Mývatn.


Le grèbe esclavon sur Mývatn - The Slavonian grebe on Mývatn.


Bien sur, la plupart d'entre vous voudra s'arrêter sur la rivière Laxá. Cette rivière est un des sites de reproduction les plus importants des arlequins plongeurs en Europe, mais pas seulement. Elle vous offrira de nombreuses opportunités de photographier le garrot d'Islande et l'harelde boréale.

Of course, most of you would love to stop at the river Laxá. This is the main house of the harlequin duck and is one of its biggest breeding sites, but it is not only interesting to stop for him. You will also be able to get nice pictures of the barrow's goldeneye and the long-tailed duck.

Arlequin plongeur sur la rivière Laxá - Harlequin ducks at the river Laxá.

Harelde boréale sur la rivière Laxá (couple) - Long-tailed duck at the river Laxá (pair).

Le garrot d'Islande sur la rivière Laxá (femelle, mâle) - Barrow goldeneye at the river Laxá (Female, male).

Pour les amoureux de la nature, je recommande vivement un arrêt dans cette région, je ne cite là que les espèces typiques, mais il ne faut pas oublier non plus le faucon gerfault, le lagopède alpin, le hibou des marais  et bien d'autres encore. C'est un peu loin de Reykjavík, mais visiter cette région 2-4 jours faut vraiment le coup.
À bientôt,
Chris.

For people who love nature, I will really recommend to visit the area, I'm only citing some of the most typical species, but we should not forget the gyr falcon, the rock ptarmigan, the short-eared owl and many more. The area is a bit far from Reykjavík, but you should definitively try to stay 2-4 days there.
Cheers,
Chris.

 

Jökulsárlón

Écrit par Chris Jeudi, 10 Février 2011 20:30

 

Jökulsárlón est la plus grande lagune glacière de l'Islande. Elle couvre quelques 18km2, et est située au sud-est du pays, à la fin du glacier Breiðamerkurjökull issu du plus grand glacier d'Europe, le Vatnajökull. De Reykjavík, il vous faudra conduire pendant près de 5 heures pour faire les quelques 380km. La lagune a une profondeur de 220 mètres, et sa superficie ne cesse de grandir en raison du retrait accéléré du glacier.ces 20 dernières années. Elle est facilement repérable de la route puisqu'un pont passe sur la rivière qui en est issue. Le spectacle est tout simplement hallucinant si la météo s'y prête. D'énormes Icebergs flottent en effet dans toute la lagune et exhibent des couleurs aussi différentes que le bleu azur ou le noir, trace des différents minéraux qui constituent le glacier.

Jökulsárlón is the biggest glacier lagoon of Iceland. It reaches 18km2 and is located at the southeast of the country, at the head of the Breiðamerkurjökull originating from the biggest glacier of Europe, Vatnajökull. From Reykjavík, it takes approximately 5 hours to drive the 380 km to go there. The lagoon is 220m deep, and its size does not stop to grow because the glacier constantly retreats and at en even faster rate nowadays than 20 years ago. It is relatively easy to find from the road as a bridge is crossing the main river originating from the lagoon. The show is simply magnificent if the weather is wonderful. Many icebergs are floating on the lagoon, with as many colors as blue or black, depending on the minerals which composed the glacier.


La vie sauvage aux alentours de la lagune est tout aussi superbe que les paysages. De nombreux oiseaux marins côtoient en effet la lagune, même si, vous y observerez essentiellement des eiders à duvet, des sternes arctiques, des labbes parasites et des grands labbes. Il n'est pas rare non plus d'observer des phoques dans la lagune, et même parfois des orques côté plage. Voici une séquence photos nature présentant un labbe parasite, des sternes arctiques sur un petit iceberg, une femelle harle huppé, et un phoque à l'entrée de la lagune.

The wildlife around the lagoon is also wonderful. Lots of marine birds are around even if you will mainly see arctic terns, eider ducks, great skuas and parasitic skuas by hundreds. It is also common to see seals on the lagoon, and sometime killer whales at sea. Here is a set of nature photography, showing a parasitic skua, two arctic terns on a small iceberg, a female red-breasted merganser, and a seal at the entrance of the lagoon.


Comme vous vous en doutez, cette lagune est très touristique. De nombreux tours-opérateurs organisent des départs de bus de Reykjavík direction la lagune, avec quelques arrêts sur les merveilles que l'on trouve sur la route, comme les chutes d'eau Seljalandfoss, Skogafoss (pas très loin du dernier volcan à être entrer en éruption), et Svartifoss (dans le parc Skaftafell). Les bus arrivent à la lagune vers 10h et le dernier repart vers 18h. Il y a également des bateaux sur la lagune qui proposent des petits trajets de 20-30 minutes au milieu des icebergs, ce qui vous l'aurez compris, perturbe énormément les oiseaux et les phoques. Il est donc très important de bien choisir ces horaires de visite. Tôt le matin ou tard le soir se révèle être parfait pour la photographie, car le nombre de touristes est moindre et la lumière peut être parfois magnifique. Voici Svartifoss et Skogarfoss.

As you can imagine, this is a very touristic location. Many touristic agency offer some trip from Reykjavik to the lagoon by bus, with potentially some stop to some main wonders of Iceland on the road, such as the waterfalls Seljalandfoss, Skogarfoss (close to the last volcano which erupted), and Svartifoss (in the national park of Skaftafell). Buses usually start to arrive at 10Am and the last one leaves at 6PM. There are also boats trip at the lagoon during which you will navigate around the iceberg. Of course it is disturbing wildlife a lot. It is therefore very important to carefully choose the time you want to visit the lagoon if you want to take pictures. Early in the morning or late in the afternoon are the best times, as the number of tourists is lower, and we have a lot of light and some magnificent light sometime at this time of the day. Here are Svartifoss and Skogarfoss.

Il y a de nombreuses choses à voir sur la route, et c'est pour cela que je recommande d'y aller avec une voiture de location. Les bus ne s'arrêtent souvent que 15 minutes, ce qui ne laisse pas le temps d'observer toutes les langues de glaciers, les rencontres imprévues avec les plongeon catmarin (par exemple), ou encore la visite de nombreux paysages plus magnifiques les uns que les autres. Cela vaut vraiment le coup de prendre sont temps ;-) J'espère que vous aurez aimer le petit voyage.

À bientôt,
Chris.

There are a lot of things to see during the trip, and I would recommend to avoid the bus and rent a car. Buses often stop only for 15 minutes, which will not allow you to explore too much the landscape. There are a lot of glacier tongues, you can (and you will) probably see some red-throated diver on the numerous ponds along the road, and some magnificent beaches. It is worth renting a car really... I hope you enjoyed the tour.

Cheers,
Chris.

   

Látrabjarg

Écrit par Chris Mercredi, 26 Janvier 2011 12:52

 

L'Islande est une ile fantastique qui offre de nombreuses opportunités pour les amoureux de la nature et pour les photographes. La diversité des paysages, de la faune et de la flore est hallucinante, et présente de nombreuses options pour la photographie. L'un des plus beaux endroits pour la photographie de l'avifaune est sans conteste Látrabjarg. Situé à la pointe ouest des fjords de l'ouest, Látrabjarg abrite, entre autre, une colonie de macareux moines peu farouche, qui se feront un plaisir de poser de longues heures devant les objectifs. Le seul inconvénient réside dans la possibilité de faire des photos avec un arrière plan libre (sans personne), du fait du nombre impressionnant de visiteurs. Un peu de patience sera nécessaire pour obtenir des photos du genre de celle que je vous présente ici....

Iceland is one of the best place for nature photographers, and offers a lot of opportunities for landscape as well as animals photography. The landscape, bird life and flora are so diverse that you will probably have some hard time to choose one single subject to take pictures of. One of the best place in Iceland to take pictures of birds is, without any contest, Látrabjarg. Located at the extreme western part of Iceland, in the West fjords, Látrabjarg is the home of the Atlantic puffin, but of many other sea birds too. The puffins of this colony are strangely not afraid of human presence, and will stay in front of your lens for hours.
The only difficulty remains to be able to take pictures without any human in the background.
A bit of patience will be necessary to take a picture like the one I present here....

Pendant que je prenais cette photo, deux macareux sont venus se poser sur mes genoux (presque ;-) ), le temps d'une séance portrait.

While I was taking this picture, two of them almost landed on my knees (almost), just the time for a portrait sequence.

Bien sur les macareux sont partout, mais ne perdez pas de vue les autres espèces. La falaise est très grande et de nombreuses photos, et de nombreux types de photos peuvent être réalisé(e)s, comme ces photos de mouettes tridactyles.

Of course, puffins are everywhere, but do not forget to look at other species. Many nice pictures of other species can be done there, like these Kittiwake shots.

   

Page 2 sur 2

<< Début < Précédent 1 2 Suivant > Fin >>